Docker, le chef d’orchestre des navires

Docker : logo

Wtf is this ?

Un p’tit nouveau de la virtualisation de machines débarque le 13 Septembre 2013, dans le monde du logiciel libre. Après 8 mois de partages, il atteint le top 20 des projets les plus populaires sur GitHub. Sous le curieux nom de Docker se cache l’outil le plus performant à l’heure actuelle pour héberger un site web personnel, un serveur git, un serveur de jeu ... ect.

C’est M. Salomon Hykes un créateur d’entreprise né en 1983 qui a créé docker pour société dotCloud. Docker permet d’isoler des systèmes complexes (comme un serveur par exemple) à l’aide d’une API de haut niveau.

Docker est de plus en plus utilisé aussi bien par les particuliers, amateurs de technologies que par les entreprises privées ou publiques.

Pourquoi Docker ?

Ses principaux atouts sont que Docker est capable de lancer une machine Linux et les programmes que tu désires en une durée record, toutes vos instances de serveur sont gérées à l’intérieur de conteneurs indépendants.

Ainsi, on peut démarrer un serveur web ainsi qu’une base de donnée et un serveur git en un rien de temps. Mais ce qui est encore plus fort, c’est qu’après quelques mauvaises manipulations de la part d’un utilisateur débutant, d’un virus, ou d’une CyberAttaque Chinoise, le serveur peut être restauré à l’identique en un rien de temps. Et tout est indépendant du système qui exécute l’instance de Docker.

Ainsi, tu peux passer ton projet du stade de développement à la production, par le biais d’un simple copié collé, tout est transparent et géré par Docker.

Mais pour faire tout ça, tu allez devoir apprendre à configurer ton docker.

Mon premier Docker

Envie d’essayer ? Si vous avez une connexion internet, en 10 minutes votre serveur Web peut tourner sur votre machine grâce à Docker.
Pour cela, il suffit d’installer Docker à l’adresse : https://www.docker.com/products/docker#/
Que tu sois sous Linux, Mac, ou encore Windows, peu importe, il est multiplateforme.
Il suffit ensuite de l’installer.
Maintenant que le démon Docker tourne sur votre machine, il va falloir taper de la ligne de commande.
Pour cela, un simple terminal suffira.
Il vous suffit d’y lancer la commande suivante :
docker run -d -p 80:80 --name webserver nginx
Et d’aller sur la page http://localhost
Docker vient de vous lancer un serveur Web utilisant nginx (Un serveur web léger et performant).
Maintenant il ne vous reste plus qu’à configurer votre serveurs en apprenant le language de configuration de Docker.

Et si je n’ai pas envie d’apprendre à configurer mon Docker ?

Dans ce cas, honte à toi. Mais comme tout projet libre, des Dockers ça se partage ! Alors rendez-vous sur le hub officiel de Docker : https://hub.docker.com/ et trouve ton plaisir parmis les milliers de dockers préconfigurés qui répondront à tes attentes.

Pour aller plus loin